Le Centre scolaire Saint Charles, qui accueille 1425 élèves à la rentrée 2018-2019, descend de la petite école paroissiale créée par la Congrégation des Sœurs Saint Charles en 1818 à la demande du curé de l’époque, l’abbé CARLIN.

Ce qui, à partir de 1821, est « une école d’instruction pour les jeunes filles des paroisses de Rillieux et de Sathonay », s’agrandit régulièrement en surface de terrain et en bâtiments. Le bâtiment principal, qui accueille actuellement le CDI et les classes d’arts du collège, fut construit en 1854 et hébergea jusqu’à 140 élèves. L’ensemble comprenait un internat.

L’école ferma entre 1901 et 1907, au temps de la laïcisation de l’enseignement qui interdisait aux congrégations d’enseigner. Elle rouvrit ensuite sous la conduite d’un personnel laïc. 

En 1919, les bâtiments furent remis à la Congrégation des Sœurs par la paroisse. L’école put rouvrir, les Congrégations étant désormais tolérées.

De 1940 à 1960 l’école, qui comprenait un pensionnat, fut marquée par sa Supérieure, Sœur Jeanne PONTES. L’établissement sut répondre au besoin scolaire local en développant l’école primaire, le collège et l’enseignement professionnel.

Le vote de la loi DEBRE, le 31 décembre 1959, offrit à l’Enseignement catholique la chance d’une reconnaissance officielle et d’un développement mieux assuré.

Sœur Jeanne PONTES, et Sœur Georgette BONNIEU à partir de 1966, surent saisir ces chances en instaurant une image attractive qui provoqua l’afflux des élèves. En 1974-1975 le bâtiment central fut construit pour accueillir le collège et quelques classes de l’école. En 1990 un nouveau bâtiment fut édifié pour le lycée professionnel et la restauration.

A partir de 1989 les directions sont assurées par des laïcs et la Communauté des Sœurs quitte le site en 1996, mais la Congrégation conserve la Tutelle du Centre scolaire garantissant l’esprit fondateur de Charles DEMIA et assurant le recrutement des chefs d’établissement. Monsieur Valorge jusqu’en 1995, puis Monsieur Jean Fourel, pendant près de 10 ans dirigent le groupe scolaire.

C’est  à cette époque, en 2000, que  le lycée professionnel déménage dans un nouvel espace construit de neuf, route de Strasbourg. Ce fut l’occasion d’une rénovation et d’une redistribution complète des locaux existants entre l’école et le collège.

Nommé en 2005, Monsieur Gilles Brousse continuera la modernisation initiée  notamment dans le domaine des nouvelles technologies.
Philippe Cortes a pris la direction du groupe à la rentrée 2011 et ce jusqu’en juillet 2015.

A la rentrée 2013, l’ouverture d’une section d’enseignement général au lycée a été validée par les autorités.

Depuis  la rentrée  2015  Claudine DELORME a pris la direction du centre scolaire.

Aujourd’hui Saint Charles accueille près de 1553 élèves sur les trois sites:

  • Près de 549 au primaire (20 classes)
  • 602 sur  le collège (5 classes par niveau, une classe ULIS)
  • 402 sur le  lycée (une 3ème Prépa pro, 4 Bac Professionnels, 1 CAP, 2 Bacs Généraux (ES et S))Charles Démia fut donc à Lyon, créateur et organisateur complet de l’Enseignement primaire et gratuit : les « Petites Écoles », en effet, s’ouvraient très spécialement aux enfants pauvres, les plus pauvres, les plus délaissés.

Il mourut à Lyon, le 23 octobre 1689, dans sa 53ème année. Les 1600 enfants des écoles fondées par ses soins, ouvraient la marche du cortège des funérailles, de la Basilique d’Ainay, au Séminaire de la Place Croix-Paquet, sur les flancs de la Croix-Rousse.

A travers le temps, révolutions et guerres, contradictions, persécutions et dispersions, la Congrégation religieuse qu’il a fondée a gardé son esprit, développé et adapté ses œuvres.

Pour en savoir plus sur la congrégation, www.soeurs-saint-charles-de-lyon.fr

La Congrégation des Soeurs Saint-Charles de Lyon a été fondée à Lyon en 1680 sous le patronage de Saint Charles Borromée, par Charles Démia, prêtre attaché à l’Archevêché de Lyon. Charles Démia put, dans ses visites constater l’ignorance religieuse ; son action se porta donc directement à l’enseignement des « choses de Dieu ».

Le bon sens et la finesse de son esprit lui firent aussitôt saisir que l’étude du catéchisme serait mieux servie si enfants et adolescents apprenaient d’abord à lire et à écrire.

Charles Démia fut donc à Lyon, créateur et organisateur complet de l’Enseignement primaire et gratuit : les « Petites Ecoles », en effet, s’ouvraient très spécialement aux enfants pauvres, les plus pauvres, les plus délaissés.

Il mourut à Lyon, le 23 octobre 1689, dans sa 53ème année. Les 1600 enfants des écoles fondées par ses soins, ouvraient la marche du cortège des funérailles, de la Basilique d’Ainay, au Séminaire de la Place Croix-Paquet, sur les flancs de la Croix-Rousse.

A travers le temps, révolutions et guerres, contradictions, persécutions et dispersions, la Congrégation religieuse qu’il a fondée a gardé son esprit, développé et adapté ses œuvres.

Pour en savoir plus sur la congrégation, www.soeurs-saint-charles-de-lyon.org

Notre Organigramme

organigramme-2019-2020

 

Notre Gestionnaire: OGEC

L’OGEC est une association loi 1901, initiée par l’Enseignement Catholique, elle est au service de l’école. Elle lui donne une existence juridique, c’est-à-dire une personnalité morale.

Quel est la mission de l’OGEC?

Calcul et suivi du budget, tenue des comptes, détermination de la contribution demandée aux familles, emploi et suivi des versements à la charge de l’état et des collectivités territoriales, paiement des charges de fonctionnement de l’établissement, souscription et révision des assurances sont autant de tâches qui lui incombent dans le domaine économique et financier.

Qui sont les membres de l’OGEC du groupe scolaire Saint Charles?

Membres de droit:

  • Sœur Edna Belter (supérieure générale de la congrégation des Sœur de Saint Charles)
  • Monsieur Julien Heulot (représentant l’APEL du groupe scolaire Saint Charles)
  • Monsieur André Grillon (président de l’UDOGEC)
  • J. Pierre Dufour (délégué de tutelle)
  • Béatrice Jullien (présidente apel)

Membres élus:

  • Monsieur Jean Michel Roche (président)
  • Madame Geneviève Martin (secrétaire)
  • Monsieur Raymond Duittoz (trésorier)
  • Madame Dorothée Piquet
  • Monsieur Régis de Franqueville
  • Monsieur  Jacques Laporte
  • Monsieur  Xavier Dehestru
  • Philippe Couval
Appel