Messe de rentrée autour du thème pastorale «Regarder, rencontrer et prendre soin de l’autre»

Vendredi 4 octobre, le Centre Scolaire St Charles a célébré, comme chaque année, sa Messe de rentrée autour du thème pastorale «Regarder, rencontrer et prendre soin de l’autre». Plus de 250 personnes ont partagé ce temps festif riche en symboles où petits et jeunes se sont investis avec joie et fraîcheur ! Le père Jean-Pierre Rakotonirina, nouveau curé de la paroisse Notre Dame de l’Espérance de Rillieux a pu découvrir le coté pétillant de notre établissement.

Mot d'accueil Mme Delorme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mot d’accueil de Mme Delorme Mesdames, messieurs, parents, élèves, sœurs de Saint-Charles, professeurs des 3 unités, J’ai le plaisir d’accueillir avec vous le père Jean-Pierre Rakotonirina, nouveau curé de la paroisse Notre Dame de l’Espérance qui sera avec nous pendant quelques années.

A tous je vous dis MERCI, merci d’avoir lâcher toutes vos occupations habituelles pour venir ce soir à la messe de Saint-Charles et à tous ceux qui y travaillent et le font vivre. Le thème de cette année scolaire: Regarder, rencontrer, prendre soin de l’autre, poser un regard positif sur autrui.

Pour essayer de vivre en conformité à Saint Charles avec ce fil conducteur sur l’année, je vais vous citer quelques pistes:

  1. Accepter les autres tels qu’ils sont est absolument nécessaire à la création et au maintien de bonnes relations humaines. De plus, cette attitude contribue à ce que nous prenions davantage conscience de nos propres imperfections.
  2. Accepter quelqu’un tel qu’il est c’est:
  3. L’écouter et l’encourager à s’exprimer
  4. Reconnaître ses qualités, habiletés et succès sans être envieux.
  5. Démontrer de l’empathie, être flexible et tolérant envers lui.
  6. Lui pardonner sans compter.
  7. Respecter ses goûts et ses désirs, sans négliger les nôtres.
  8. Ne pas dénigrer ses activités ou projets.
  9. Lui souhaiter du bien.
  10. Eviter les désaccords et les conflits inutiles.
  11. Lui donner le soutien que vous aimeriez qu’on vous donne.
  12. L’accueillir sans critiquer sa façon d’être et ses défauts.
  13. Ne pas l’évaluer sur des critères tels que : parfait ou imparfait, bien ou mal, positif ou négatif.
  14. Supporter respectueusement ses comportements irritants et considérer ceux-ci comme des occasions de développer sa tolérance et sa patience.
  15. S’imaginer être à sa lace afin de mieux comprendre ses attitudes, réactions et décisions.
  16. Faire preuve d’ouverture envers lui et remettre les choses en perspectives, parce que chacun a sa propre histoire. Ceci implique de faire des efforts pour comprendre ses opinions et les raisons qui l’ont amené à avoir celles-ci.
  17. Reconnaître qu’il ne pensera jamais comme nous, que nous resterons toujours distincts et que nous ne pourrons jamais être parfaitement « unis » ou en fusion avec lui.
  18. Accepter nos faiblesses, car on ne peut accepter celles des autres sans accepter les nôtres.
  19. Faire preuve de compréhension et de tolérance envers lui. Son combat dans la vie est peut-être plus difficile que le vôtre.
  20. Nourrir en soi des pensées d’acceptation et de bonne volonté pour lui.

Tout ceci pourrait se résumer par l’art d’aimer. En effet, la condition de l’amour véritable est de lutter contre ce qui nous pousse à percevoir l’autre à travers le prisme de nos propres désirs ou de nos propres craintes.

  • Savoir accepter l’autre tel qu’il est.
  • Etre joyeux du bonheur qu’il trouve.
  • L’aimer dans sa totalité pour ce qu’il est, laideur et beauté, défauts et qualités.
Virginie SATIR, écrivaine, enseignante, travailleuse sociale américaine disait cela:

Je ne suis pas parfaite, tu n’es pas parfait et c’est parfait

Je vous laisse méditer

Mot d’accueil de Soeur Edna

Bonsoir à tous,

Aujourd’hui nous célébrons Saint François d’Assise, quelqu’un de passionné pour la vie et la pauvreté. Le 6 octobre commence à Rome, le Synode d’Amazonie, les évêques, les religieux,les religieuses et laïcs vont prendre des décisions pour préserver cette région.

Le danger majeur ne sont pas les habitants de la région, mais les grandes entreprises brésiliennes, américaines, asiatiques et européennes qui l’exploitent pour avoir toujours plus.

Sr Edna - Mot d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est le monde de la finance, de l’argent.

Avec Saint François et Saint Charles Borromée qui ont tout donné au service des autres de préférence les plus pauvres, que nous puissions aussi regarder les personnes dans les yeux et les inviter à ouvrir les fenêtres pour voir plus loin;

Avoir le courage comme le Pape François nous demande de sortir de notre cocon, notre petit monde, de notre indifférence et aller rencontrer les autres sur les places et sur le chemin de Jérusalem à Jéricho ou peut être sur le chemin d’Emmaüs.

Bonne rentré à tous, que la vie et le bonheur soient notre priorité.

Béni sois-tu Seigneur, pour toute tes merveilles.

Regardons en image:

6 enfants du primaire et 1 du collège vivront leur 3ème étape.

3 collégiens se présenteront pour leur 1ère étape

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici qu’un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant: «Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?»

Jésus lui demanda: «Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit? Et comment lis-tu?»
L’autre répondit: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même.»
Jésus lui dit: «Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras.»

Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?»
Jésus reprit la parole: «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits; ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin; il le vit et passa de l’autre côté.
De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté.
Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant:
“Prends soin de lui; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.”
Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits?» Le docteur de la Loi répondit: «Celui qui a fait preuve de pitié envers lui.» Jésus lui dit: «Va, et toi aussi, fais de même.»

Introduction à la prière universelle

La communion

Bénédiction des cartables

 

 

 

 

 

Explication de la Croix

Temps fort de Noël des lycéens – Décembre 2018

Le vendredi 21 décembre, nos lycéens de 2nde et 1ère avec leurs profs ont vécu un temps fort de Noël sur 2 heures banalisées. Le thème était : « Migrer… vers l’autre ».

Oui, parce qu’au cœur de la crèche on y trouve des étrangers (comme les Mages), des migrants (comme Marie et Joseph), des sans domicile fixe (comme les bergers)… et nous ne pouvons pas dépouiller Noël de sa signification plus profonde.

Nous sommes appelés à accueillir l’autre : l’Autre, le premier grand migrant qui est Dieu Lui-même ; l’autre qui vit à nos cotés avec ses caractéristiques qui lui sont propres… Et l’autre qui vient de bien loin parce qu’il fuit la guerre, la persécution, le désespoir. C’est vraiment Noël lorsque sont ouvertes les portes de « chez nous », de notre intelligence, notre écoute, notre regard, notre cœur, mais aussi quand nous osons quitter nos zones de confort pour accepter de migrer vers l’autre et relever le défi de la fraternité.

Lors de ce temps fort, nous avons reçu des témoignages bouleversants: Mme Boukaram qui, avec sa famille, est partie du Liban en 2006 pour échapper à la guerre et au manque d’un futur sûr pour ses enfants. Le collectif « Air de rien » qui est au service des mineurs non accompagnés sur Rillieux était présent aussi, avec 2 jeunes qui ont pu raconter leur voyage du désespoir à l’espérance.

Nous avons eu l’intervention de SOS Méditerranée et Forum des Réfugiés : par leurs compétences, chaque organisme nous a livré son témoignage d’investissement pour/avec les personnes migrantes.

Ce fut un moment très fort de prise de conscience en paroles, vidéos et rencontres réelles, qui nous a frappés, secoués, éveillés à cette énorme souffrance qui risque autrement de se résoudre à des images aperçues à la télé.

En cohérence avec ce thème, tout au long de l’Avent, nous avons réalisé une collecte de linge de maison et produits d’hygiène, au profit du foyer Notre Dame des sans abri : cela nous a aidé aussi à visualiser le concret de notre attitude d’accueil et de partage.

Meilleurs vœux, pour que ce soit Noël tous les jours !!!

 

Témoignage Agnès Boukaram

Journée d’itinérance interreligieuse le mardi 09 octobre 2018

Journée d’itinérance interreligieuse le mardi 09 octobre 2018

Mardi 9 octobre, tous nos élèves de 5ème ont été accompagnés en ‘Itinérance inter religieuse’.

Nous avons été accueillis par les représentants des 5 communautés religieuses présentes dans la ville de Rillieux, dans leurs respectifs lieux de culte. Nous avons donc pu visiter une église catholique, l’église copte orthodoxe, la synagogue, la mosquée et le temple hindou.

Ce fut une intense journée de découvertes, partage, échange et dialogue: une précieuse opportunité pour les jeunes autant que pour les accompagnateurs !

 

LAUDATO SI

LAUDATO SI

Tout est lié – Tous reliés : ce mercredi 3 octobre 2018 au domaine Lyon Saint Joseph, plus de 2000 personnes ont participé à la grande journée de rencontres et de fête des Assises Laudato Si.

Une conférence passionnante sur les abeilles, le miel et l’homme ; 4 lycéens finalistes du concours d’éloquence brillantissimes ; des constructions Kapla comme tous les enfants rêvent d’en voir ; un concert des chœurs de plusieurs établissements, des spectacles, des ateliers pour tous les goûts, toutes les curiosités, tous les âges, un déjeuner joyeux sous le soleil… Elèves de tous âges, enseignants, personnels des établissements, associations,

Parents, grands-parents, religieux… ont assisté à une véritable rencontre intergénérationnelle, source d’une « conversion écologique » promesse de joie et de bonheur.

Ainsi le domaine Lyon Saint Joseph qui nous avait déjà ouvert ses portes il y a tout juste un an lors du lancement des Assisses s’est transformé en une véritable ruche, joyeuse, détendue, sous un soleil réjouissant. Que le « goût du miel » symbolisé en cette fin de journée par la promulgation des 12 Ecobéatitudes nous nourrisse chaque jour et qu’il mobilise nos communautés éducatives afin d’œuvrer pour la sauvegarde de notre maison commune. Cette journée d’assises est un véritable élan pour répondre à l’invitation urgente du Pape François.

Dieu, les autres, la création et moi… Nous sommes tous reliés.

 

Journée d’itinérance interreligieuse le mardi 09 octobre 2018

PÈLERINAGE à LOURDES des SECONDES

Du 9 au 14 juin, douze de nos élèves des classes Secondes ont participé au pèlerinage diocésain à Lourdes, tout en vivant l’ensemble de cette expérience avec les lycées Champagnat et Jean Monnet de St Symphorien sur Coise.

Parmi un millier de jeunes venus de tout le diocèse, nous avons vécu une semaine qui « a frappé fort !», comme nous a été dit : entre le service aux malades, les rencontres avec des témoins, les célébrations, les temps de partage… des nouveaux liens ont été tissés, des nouvelles découvertes nous ont questionnés et beaucoup de kilomètres à pied ont été parcourus !

Rien de mieux que ces phrases des nos élèves pourront donner un aperçu sur ce que nous gardons en nos cœurs au retour de Lourdes.

« Merci pour cette belle semaine qui a été riche en émotions. Ce pélé m’a enrichie culturellement et spirituellement ! Ce fut une expérience très humaine, j’ai fait des super rencontres et comme vous le dites si bien « c’est la grâce de Dieu ». J’espère que nos prières ont été entendues par Marie… »

« Ce voyage a été vraiment réussi. J’ai découvert plein de choses et fait des rencontres inoubliables. »

« Cette semaine a été belle et enrichissante : tout le monde me manque ! »

« Ce pélé restera à jamais gravé en moi.»

« On a rencontré des personnes formidables ; la joie, les rires étaient présents et le lieu était sublime. C’était une expérience magnifique autant sur le plan humain que religieux. »

Nous souhaitons à ces jeunes que tout ce qu’ils ont reçu continue de travailler leurs cœurs, nourrisse leur joie de servir et leur permette de reconnaître en tout cela le Seigneur vivant !

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Journée d’itinérance interreligieuse le mardi 09 octobre 2018

Découverte des trois religions monothéistes pour les classes 1ère du lycée.

Les classes 1ère du lycée ont été destinataires d’un projet pastoral sur la découverte des trois religions monothéistes : le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam.

Dans un premier temps de 2 heures par classe, nous nous sommes « baladés » virtuellement sur leur histoire et les axes fondamentales de leur fois, à l’aide des textes sacrés, de vidéos et de témoignages.

Ensuite, le jeudi 26 avril, trois représentantes du Mouvement des jeunes Coexister ont animé un atelier de sensibilisation nommé « Déconstruction des préjugés » : toutes les classes étaient réunies en Salle Démia afin de profiter de ce vivant temps d’échange, de discussion, de formation.

Pour bien terminer ce riche parcours, nous avons consacré une journée entière à la visite des lieux de culte : la synagogue du Consistoire Israélite de Villeurbanne, l’église St Nizier à Lyon et la mosquée turque de Vénissieux. Dans chaque lieu, nous avons été accueillis et guidés d’une façon très ouverte, respectueuse et chaleureuse.

Cette expérience confirme notre conviction sur l’importance d’écouter l’autre pour mieux le connaitre et l’apprécier, et pour devenir capables de construire une vraie unité à partir de nos diversités.

 

L'arbre de la foi La participation des élèves Vue jeunes Tous unis par la Lumière Témoignage de Sarra, jeune juive Mouvement des jeunes Coexister Le défi du vivre ensemble Dans le Synagogue Malherbe Le curé nous accueille Dans la mosquée turque de Vénissieux

 

Appel