Concert « Rhapsodie en Amériques » pour nos élèves le 7 mai dernier

Concert « Rhapsodie en Amériques » pour nos élèves le 7 mai dernier

La chorale du collège accompagnée par Madame Sculfort, professeur de musique, a participé au projet Arcis (Association pour la Rencontre des Choristes et Instrumentistes du Second degré).

Six élèves de cinquième, six élèves de quatrième et sept élèves de troisième se sont retrouvés pendant l’année pour une répétition hebdomadaire d’une heure avec leur professeur.

Ils ont participés à 5 journées de répétions avec les chorales des collèges Charles Sénard, Jean Renoir  et du lycée Rosa Park…

…Et mardi 7 mai  à 20h30 à Anse avec ensemble,  ils ont mis à l’honneur les chants d’Amérique du Sud et du Nord.

Ils se sont produits dans une salle de spectacle vivant, avec des conditions techniques et logistiques professionnelles.  Une expérience inédite pour nos élèves.

Une très belle soirée ou nous avons découvert Charles Petit, élève de 3D sur un solo chant  « Bachianas Brasilieras » du compositeur brésilien Villa Lobos, accompagné par le chœur, violon et piano.

Un grand Merci à Madame Sculfort  pour l’accompagnement de nos 19 élèves.

Molière, le théâtre à l’Italienne….les Célestins

Molière, le théâtre à l’Italienne….les Célestins

Les élèves de 5D et les 5E ont découvert avec madame Guillemenet, leur professeur de français, les secrets du théâtre des Célestins.

De l’orchestre au paradis, en passant par l’atrium ou le foyer des artistes, ils ont voyagé au sein de l’un des plus beaux théâtres à l’italienne d’Europe.

Dans la Grande salle de ce joyau d’architecture tout est soigneusement étudié pour « entendre, voir et être vu ».

La superposition des galeries, organisées en forme de fer à cheval, créait un espace extrêmement codifié où le public était mis en scène selon des règles de stratification sociale très élaborées.

« Aujourd’hui, pendant les répétitions, avant les levers de rideau et pendant les spectacles, les comédiens se retrouvent au foyer des artistes aux côtés des techniciens qui, chacun dans leur domaine, veillent au bon déroulement de la pièce ».

Mais peut être voudriez-vous le découvrir par vous-même…Alors rendez vous sur le site du théâtre des Célestins en cliquant sur les  Célestins « visitez le théâtre ! » Bonne visite !

Devant le théâtre

Sur les marches...

Ecoutant

Très attentifs

Sur les gradins

Voyage à Auschwitz pour 9 de nos collégiens les 23 et 24 avril 2018

Voyage à Auschwitz pour 9 de nos collégiens les 23 et 24 avril 2018

VOYAGE « ETUDES ET MÉMOIRES » A AUSCHWITZ.

Le Lundi 23 et le Mardi 24 Avril 2018, 9 élèves du collège St Charles, sont partis, accompagnés de Madame KALINSKI, professeur d’Histoire Géographie, à Auschwitz. Ce voyage était organisé par la Métropole de Lyon, le département du Rhône, et l’association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France militants de la mémoire, ainsi que la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Avant cela, les élèves ont eu l’occasion d’envoyer une lettre de motivation, qui a permis au collège de sélectionner ceux qui participeraient à ce voyage.
Tout d’abord, nous avons participé à ce projet pour ne pas oublier cette sombre période de l’Histoire. Pour préparer le voyage, nous nous sommes retrouvés au CDI du collège sur le temps de midi afin d’échanger sur nos appréhensions. Nous avions des émotions et sentiments inconnus à l’idée de nous rendre dans un lieu où des millions de personnes ont souffert et où beaucoup sont mortes. Avant de partir, un livret nous a été distribué où des questions nous étaient posées, dans le but d’en apprendre un peu plus sur ce lieu que nous allions découvrir par la suite et de commencer notre réflexion. Nous étions déjà renseignés sur le but de notre projet, nous avons essayé d’en savoir davantage à l’aide de sites internet ou encore de livres. Nous nous sommes également mis en quête d’extraits de textes qui auraient retranscris l’horreur des camps de concentration dans l’idée de le lire lors de la commémoration à la fin du séjour.
Nous sommes partis le lundi 23 avril 2018 au matin, de l’Aéroport de Saint Exupéry. Arrivés à Cracovie, nous avons visité le Ghetto Juif, accompagné d’un guide local. Le lendemain, nous nous sommes rendus, sur le site d’Auschwitz I. Nous avons ensuite fait une pause déjeuné, qui nous a permis de reprendre nos esprits avant de repartir pour Auschwitz Birkenau. En fin d’après-midi, nous sommes retournés à l’aéroport de Cracovie.
Ce que nous avons vu ne peut se décrire avec de simples mots. Cette visite est très forte en émotions et chacun réagit différemment.
Nous essayons aujourd’hui d’être
des « passeurs de mémoire ».
Et nous avons réalisés ces actions afin de réaliser au mieux notre devoir de mémoire :
-Réalisation d’une vidéo par Alexis HATTON et Fany BATAILLON
– Ecriture d’un article disponible sur école directe de Clarys FERRIER et Lilou WERTHEIMER
-Témoignage de 8 élèves.
-Présentation du projet aux élèves de 3eme et de 1ere du centre scolaire Saint Charles en présence de Mr BLOCH.
-Vidéo disponible sur le site de la métropole de Lyon
Voici le texte choisi par notre établissement pour être lu devant le mémorial de Birkenau.
C’est un extrait du livre de Sam Braun Personne ne m’aurait cru, alors je me suis tu, un livre d’entretien avec un déporté du camp d’Auschwitz. Voici l’extrait qui a été choisi :
« Je sors d’Auschwitz et je n’éprouve aucune euphorie, seulement un dégoût immense tempéré par un sentiment confus de triomphe. J’ai gagné la guerre, je vis. C’est tout. Mais être libéré ne signifie pas être libre. Défaire sans relâche le non-sens instauré par la terreur, c’est en cela que consiste le travail de la parole, et avant tout, de la parole testimoniale. Mon devoir apparaît clairement: je devais utiliser ces événements horribles pour essayer de rendre service aux jeunes, en leur permettant d’ouvrir les yeux sur le monde et sur la folie de certains hommes. Dans ce seul but, et dans ce celui-ci uniquement car je ne voulais pas que ma vie concentrationnaire devienne une exhibition. »
Ce devoir de mémoire nous tient réellement à coeur c’est pour cela que nous vous invitons à être également des « passeurs de mémoire ».
Merci de votre lecture.
Fany BATAILLON, Alexis HATTON, Clarys FERRIER, Tom JACQUET, Jasmine MEDJAHED, Noémie MOUTOU, Alexis RENARD, Lilou WERTHEIMER
et Madame KALINSKI.

 

 

 

Sortie plongée en mer avec des élèves du collège

Sortie plongée en mer avec des élèves du collège

Un petit retour sur notre sortie en mer sous le soleil, avec départ en bateau du Brusc. Mer un peu houleuse le matin sur le bateau mais aussi sous l’eau pour nos plongeurs qui découvraient le monde sous marin à faible profondeur pour leur 1ère plongée.
Quelques maux de coeur et des élèves heureux de retrouver la terre ferme pour le déjeuner ! La deuxième plongée de l’après-midi, plus calme, a permis à chacun de profiter des merveilles et curiosités du grand bleu et de son silence.
Des plongeurs heureux de leur journée avec des remerciements chaleureux de leurs parents à notre retour.
Quelques photos de notre plongée en mer.
Monique Callies 

 

Une de nos élèves de 3ème récompensée à la préfecture dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation

Une de nos élèves de 3ème récompensée à la préfecture dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation

Le lundi 28 mai, Clarys Ferrier, élève de 3eB, a été récompensée au Concours National de la Résistance et de la Déportation. Elle a obtenu le 2e prix individuel sur plus de 500 copies. Elle a reçu son prix à la Préfecture, accompagnée de plusieurs camarades, de ses parents et de professeurs de l’établissement: madame Kalinski et messieurs Etolint et Henry.

Elle a pu participer toute la journée aux commémorations de la Journée nationale de la Résistance. A la prison de Montluc, elle a déposé une gerbe de fleurs dans la cellule qui a accueilli Jean Moulin après son arrestation à Caluire. Un moment très fort en émotions.

Félicitations à elle. »

 

Voyage à Verdun des élèves de 3ème

Voyage à Verdun des élèves de 3ème

« Lundi et mardi, 48 élèves de 3e ont visité quelques lieux marquant autour de Verdun. Découvrant les sites les plus marquants de la terrible bataille de Verdun (février-décembre 1916), ils se sont rendus compte de la dureté des combats d’une part, des conditions de vie horribles des soldats d’autre part. Ils ont pu être témoins des empreintes, encore actuelles, de la bataille. Ils ont ainsi arpenté des boyaux de communication entre tranchées, visité le fort de Vaux et la citadelle de Verdun, découvert les ruines du village de Fleury et pu se recueillir à l’ossuaire de Douaumont et à la Nécropole nationale. Beaucoup de souvenirs et d’enrichissement personnel durant ces deux jours, inoubliables pour tous. »

P1060403 P1060393

Appel